català   castellano
english   français




Accueil



Un peu d'histoire: Les juifs dans la péninsule Ibérique



Les origines

En l'an 70 av J-C, après la destruction par les romains du Temple sacré de Jérusalem, des milliers de juifs durent s'enfuir vers divers pays d'Europe, d'Asie et d'Afrique du nord. Certains d'entre eux arrivèrent jusqu'à Barcelone et s'y installèrent. Malheureusement, à part quelques stèles funéraires et quelques bijoux retrouvés, il ne reste pratiquement aucun vestige pour témoigner de leur culture dans notre ville. Mais la richesse de leur histoire mérite très certainement d'être retrouvée et reconstruite.

Aleph
Aleph d'un manuscrit
enluminé
XIII siècle: l'apogée

Le XIII siècle fut pour la communauté juive de la péninsule Ibérique une période de grande prospérité. Le Call (quartier juif) de Barcelone comptait à cette époque une population de 4000 habitants, soit 15% de la population de la ville. Connaissant les langues latine, grecque, hébraïque, catalane, castillane, arabe, les juifs eurent à cette époque un rôle important dans la transmission des idées entre les civilisations orientale et occidentale, notamment dans les domaines de la science et de la philosophie où l'orient excellait. Malgré leur situation prospère, les juifs eurent à souffrir en de nombreuses occasions les agressions de leurs voisins chrétiens qui ne les considéraient pas d'un très bon oeil.

Le Call de Barcelone

Le Call de Barcelone
Devra Wiseman,
London

(cliquer pour agrandir)
  Les conversions et l'expulsion de 1492

Au cours des siècles les juifs furent obligés de se convertir au christianisme. Les convertis -nouveaux chrétiens- recevaient la protection d'un patron chrétien qui leur offrait son nom. A la suite de l'attaque du Call de Barcelone les convertis purent occuper des postes qui jusqu'alors leur étaient interdits. L'Inquisition persécuta les convertis qui continuaient à pratiquer la religion juive dans la clandestinité provoquant ainsi de nombreux autodafés durant toute cette époque. La situation s'aggrava en 1492, lorsque les rois catholiques Isabelle de Castille et Fernand d'Aragon promulguèrent l'Édit d'expulsion de tous les juifs du royaume.

Samuel HaSareri stèle
Stèle à la mémoire du Rav ha Sareri, XIII siècle
  Le Judaïsme aujourd'hui

Depuis l'expulsion de 1492 jusqu'au XIX siècle la présence juive en Espagne fut pratiquement inexistante. Les premiers juifs qui revinrent furent ceux du Moyen-Orient, puis ceux du Maroc, puis dans la seconde moitié du XIX siècle ceux d'Amérique de sud. Il y a actuellement environs 18000 juifs en Espagne. On y compte quelques communautés, certaines d'entre elles ayant un rabbin en permanence. Barcelone est la seule ville à posséder deux communautés, lesquelles offrent des services permanents.
La Comunidad Israelita de Barcelona (CIB), d'orientation orthodoxe, a été la première en Espagne à construire un bâtiment communautaire depuis l'expulsion du XV siècle. La Comunidad Judía ATID de Catalunya est la première en Espagne en relation avec le mouvement judaïque libéral. En 1997 elle est officiellement affiliée au WUPJ (World Union for Progressive Judaism).

Calligraphie Hebreu

Le buisson brûle au feu et le buisson ne se consume pas.
Didac Pintor

(cliquer pour agrandir)



 
Copyright ©2002 DTBlinder; Tous droits réservés.